Quand Investir dans l’argent métal au bon moment ?

Les sites web conseillant l’achat d’argent métal foisonnent, pour autant il existe un ensemble d’arguments défavorable à l’investissement en argent.

En voici une petite liste, non exhaustive  :

Argument 1: L’argument ‘chartiste’

L’argent est passé depuis le début de l’année de 30$ à 20$, soit 33% de perte sans raison majeure. Aucun autre investissement ( immobilier, cac40) n’a baissé autant, l’argent à la palme du plus mauvais investissement de 2013.
Alors bien sur, les performances passées ne préjugent pas des performances futures, et ca semblerait un argument favorable à l’achat, mais pour l’instant la tendance long terme est nettement à la baisse.
D’autre part, pour revenir de 20$ à 30$, il faut 50% de hausse et ceux qui vous conseillent aujourd’hui d’acheter à 20$, vous conseillaient aussi d’acheter, il y a 6 mois quand le cours étaient à 30$.

Argument 2: argent trop cher

Il s’agit d’un des principal argument en défaveur de l’argent:
Contrairement à l’or, il est impossible de trouver de l’argent au spot ( en bonne quantité); et ce quelque soit le support ( lingot, pièces). on subit une prime de 7 à 40% qui ne s’explique pas par la rareté des pièces produites ( à plusieurs centaines de million d’exemplaires). Les fondeurs ( si on estime que c’est la finalité de l’argent ) par contre ne tiennent pas compte de cette prime quand il rachète de l’argent.

Argument 3: l’argument industriel

L’argent est avant tout un métal industriel et son cours va dépendre de la santé des industries qui l’utilise, 2 grands secteurs sont en déclin :
– la photo argentique ( mais ce n’est pas nouveau)
– les panneaux solaires ( là par contre c’est nouveau et il semble que l’emballement est en train de retomber)

Argument 4 : Le rendement 

L’argent ( comme les autres métaux) ne produit aucun dividende; si on espère faire un gain en tant qu’investissement, c’est parce que l’on pense que son cours va augmenter; il s’agit donc purement de spéculation.

Argument 5 : Le stockage et transport

Par rapport à l’or, l’argent prend beaucoup de place à stocker ( en quantité) et tout stockage a un coût, en plus de celui du transport. Sur le long terme ce coût de stockage diminue l’intérêt de l’investissement ( pour les gros investisseurs).

Argument 6 : La volatilité

Ce qui caractérise un bon investissement, ce sont des rendements réguliers et une garantie du capital. En regardant le cours de l’argent sur les 30 dernières années, on voit que ce n’est pas le cas, l’argent est une des matières premières les plus volatiles, si on investit sur le long terme, il faut espérer avoir besoin du cash au bon moment.

Argument 7 : Les mines
60% de la production d’argent ne vient pas de mine d’argent; il est un sous-produit d’extraction d’autres métaux ( Zinc, Cuivre, Or…). Pour ces mines, les revenus tirés de l’argent sont mineurs par rapport aux revenus tirés du métal d’extraction principal.
Ce qui signifie que l’on ne peut pas parler de coût de production de l’once d’argent pour ces mines ( meme si le prix de l’once retourne à 4$, elles ne vont pas ré-enterrer les onces d’argent).
D’autre part, il semble qu’il s’ouvre de nouvelles et prometteuses mines en Mongolie, dirigé par les chinois avec de la main d’oeuvre chinoise et mongole, si les infrastructures de ce pays se développent ce sont des gros stocks d’argent produit à bas coût qui vont arriver sur le marché.

Argument 8: la thésaurisation massive des particuliers
Cet argument est un peu plus ‘sioux’
L’argent est à la mode depuis 4/5 ans, il suffit de voir les quantités d’onces produites par les différentes mints. On sait que les banques centrales ne stockent pas d’argent ( à l’inverse de l’or). J’imagine mal que beaucoup d’entreprises stockent des pièces ou des lingots. Les pièces doivent donc, massivement aller dans les ‘poches’ de particuliers ( plus ou moins fortunés).
Sur le long terme, quand les silver bugs et autres survivalistes vont casser leur pipes, les héritiers vont s’empresser de tout remettre en vente au plus vite sur ebay & autres pour toucher le pactole.
Si à ce moment, les productions des mints restent à leur niveau actuel : aucun probleme. Par contre si elles retournent à leur niveau de production d’il y a 10 ans, ils risquent d’y avoir une forte compétition entre les anciennes et nouvelles onces, et une probable baisse de la prime.

Argument 9 : En cas de crise financière bien médiatisée.
Si la télé arrive à bien faire peur à nos concitoyens, si les banques ferment les unes dernières les autres; par réflexe, les ‘gens’ vont acheter de l’or bien plus que de l’argent ( second choix).

Argument 10 : L’opacité du marché.
Ce qui rassure dans un bon investissement c’est de savoir sur quoi on investit. C’est le sentiment que l’on peut avoir quand on a les pièces en main; par contre savoir comment est fixé le prix de ces pièces est une autre affaire.
Tout dans le marché de l’argent est opaque : les quantités produites par les mines, les éventuelles manipulations du marché et de l’argent papier, les quantités thésaurisés.. difficile de se faire une idée.
D’autant plus qu’il y a tout une palette de gourous en mal de reconnaissance ou pour vendre leur papier ( journal, livre…) qui gravitent autour du marché annonçant des prévisions plus ou moins valables.

Argument 11 : L’argument historique

Entre 1990 et 2003, 13 ans en tout ( pas une mince période), le cours de l’argent a évolué entre 4 et 7 $ l’once seulement ! Pendant cette période les mines ont continué à tourner et 15 000 tonnes d’argent ont été extrait par année ( en moyenne). Même en rapportant à l’inflation 7$ de 2003 ( avec une inflation élevée de 5% / an), on obtient un cours de 11$.