La Frappe au marteau

La Frappe au marteau est la technique utilisée dés l’antiquité par les grecs pour produire le premières pièces. Elle sera la seule méthode jusqu’à la fin du XVIe siècle ou elle sera remplacée par le balancier.

Le procédé suivait 4 étapes :
1. L ‘affinage : on réduisait la plaque de métal ( or, argent, ou billon) jusqu’à l’épaisseur voulue
2. La taille : les flans étaient taillés pour obtenir le bon diamètre
3. L’ajustage : par limage et martelage, on réduisait la pièce au bon poids.
4. La Frappe : on place le flan entre deux empreintes gravées également en métal, mais reproduisant à l’envers les motifs devant apparaître sur la pièce ( les coins). Le coin inférieur qui comporte l’empreinte du coté face de la monnaie (l’avers) est enfoncé dans une enclume, le coin
supérieur ou coin de revers est solidaire d’un lourd poinçon tenu à la main, sur lequel on frappait avec un marteau pour écraser le flan entre les deux coins.

Le tout donnait des monnaies très inégales, avec des fendillements au bord souvent décentrées.